Mar-Ven 9H00 – 19H00

01 34 17 68 23

29, chemin des Laitières 95230 Soisy sous Montmorency

Haut

Naturopathie : de la chaleur, rien que de la chaleur

Anjayati / Naturopathie  / Naturopathie : de la chaleur, rien que de la chaleur

Naturopathie : de la chaleur, rien que de la chaleur

Pour apporter du chaud à votre organisme, il faut agir tout au long de la journée :

  • Un verre d’eau bien chaude au saut du lit : dès le réveil préparez-vous un verre d’eau chaude auquel vous ajoutez quelques gouttes de jus de citron (à boire le plus chaud possible sans vous bruler bien sûr!)
  • Commencez votre repas par le plat chaud : lorsqu’il fait froid il faut débuter le repas par quelques chose de chaud : potage, plat principal, … et consommez ensuite les crudités ou la salade.
  • Tisanes chaudes à 11 heures, 17 heures et après les repas. N’hésitez pas user et abuser des thermos pour avoir toujours une boisson chaude sous la main.
  • Ne jamais rester glacé (temps froid, courants d’air, immobilité) sans réagir : au minimum en se passant les mains sous l’eau très chaude.
  • Gants, bonnets et gros pull ne suffisent pas à vous réchauffer ? Optez pour les chaufferettes à mettre dans les gants, sur le ventre, les reins ou dans les chaussures !
  • Pédiluve très chaud au coucher : il est impossible  de bien dormir avec les pieds froids. Offrez-vous un bain de pieds bien chaud avant de vous coucher.  Chaleur et sommeil garantis.

Une épice : la cannelle

La cannelle était déjà mentionnée en 2800 avant J.-C., dans le  premier livre des herbes médicinales écrit par l’empereur Shen-Nung (le père de la médecine chinoise). On la retrouve également dans la médecine âyurvédique souvent mélangée avec d’autres épices comme le Curcuma, le Gingembre, la Muscade, la Cardamone ou le Clou de Girofle.
La « vraie » cannelle (ou cannelle de Ceylan) est de couleur ocre et les bâtonnets, qui sont faits de fines couches d’écorce (environ un millimètre d’épaisseur), sont facilement friables. La cannelle de Chine est d’un rouge plus foncé, tirant sur le brun, et les bâtonnets sont plus grossiers et plus épais (quelques millimètres d’épaisseur), moins sucrés et un peu plus amers.

Une boisson d’hiver : le chaï indien

Pour trois sachets de thé, utiliser 1,25 l d’eau et 250 ml de lait.
Faire bouillir pendant quelques minutes les liquides avec des graines de cardamome, un bâtonnet de cannelle et du gingembre frais ou en poudre. Ajouter les sachets de thé et mijoter jusqu’à ce que le thé ait la couleur désirée. Filtrer, édulcorer au miel et servir bien chaud.

Un légume de saison : la mâche

La mâche contient en grande quantité vitamine A, C, E et béta-carotènes. Elle possède donc des propriétés antioxydantes, et permet ainsi de lutter contre les dégâts des radicaux libres et le vieillissement des cellules. Elle est également riche en vitamine B9 et en fer.

La mâche est l’une des verdures les plus appréciées des Français et des Italiens. Pendant des siècles, ils la récoltaient à l’état sauvage durant l’hiver, période de l’année où elle est à son meilleur. Il ne fait aucun doute que cette petite plante formant des rosettes de feuilles rondes d’un vert profond devait aider les paysans à lutter contre la morosité des jours gris et pluvieux de la saison froide. On lui attribuait d’ailleurs de légères propriétés relaxantes, à l’instar de sa cousine, la valériane. Elle restera une nourriture de paysan jusqu’à ce qu’un chef du XVIIIe siècle

Ma p’tite recette : Soupe à la mâche
Ingrédients (pour 4 personnes) : 1 oignon – 2 échalotes grises – 2 pommes de terre – Crouton de pain – Huile d’olive – Ail – Sel – Poivre

  • Faites revenir l’oignon et l’échalote grise dans de l’huile.
  • Ajoutez la mâche et faites-la fondre.
  • Ajoutez des dés de pommes de terre ainsi que de l’eau
  • Faites cuire jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres.
  • Passez au mélangeur, salez, poivrez.
  • Garnissez de croûtons de pain à l’ail
Facebook
Emmanuelle MENDIL
Emmanuelle MENDIL